RECHERCHE DE GROUPES
WORLD
3JOUE LIVE!
2CONFIRME LA DATE DE TON CONCERT
1INSCRIS TOI AU FESTIVAL
NEWS
Home  >  Concerts  >  News  >  News
PROCHAINS CONCERTS
Pays

Ville

PROCHAINEMENT SUR SCÈNE
se sont inscrits le 18 octobre 2020 à 18:32

Soul maze

Funk-Blues Groove
France
se sont inscrits le 18 octobre 2020 à 02:50

Lovely Sunshine

Alternative pop
France
se sont inscrits le 17 octobre 2020 à 14:04

The Ravens

Rock Alternatif
France
Prochains dans le monde
se sont inscrits il y a 12 heures

нечайка

Alternative indie
Russie
Inscrits hier à 09:36

Eltone Xristos

Electronic rock
Russie
NEWS

Taubertal Day 2: we keep on rocking....



TBA Ce sont les praguois de TBA qui ouvrent la deuxième journée. Tout comme les Russes, la participation des Tchèques est une première à la finale internationale d’Emergenza. Ils ne manquent certainement pas d’énergie, et font preuve d’une bonne technique. Leur rock teinté de punk est une bonne entrée en la matière en ce deuxième jour ensoleillé. Merci Prague ! THE REEFS C’est la deuxième année que nous recevons un groupe australien. L’année dernière ils venaient de Sydney, cette fois-ci de Melbourne. Ce quatuor distille un rock aux sonorités reggae alléchant. S’accordant parfaitement avec l’atmosphère de Taubertal, voilà une belle découverte. THE REEFS est une groupe bien en place, solide techniquement, mis en avant par un excellent guitariste-chanteur. Une section rythmique super carrée, accompagnant des claviers au son d’orgue, c’est le groupe parfait pour une après-midi ensoleillée ! SUSAN'S RED NIPPLES Ces garçons barcelonais semblent être une rencontre entre les Strokes et les Arctic Monkeys : capables d’amener des guitares pop subtiles avec une vraie attitude rock’n’roll. Les quatre espagnols étaient peut-être un peu intimidés par la grande scène mais la performance fut précise, rondement menée, bref carrée. Leur look est peaufiné, ils ont l’air d’un groupe pop surfant sur une vague de hype. Globalement, le temps apportera à ces jeunes musiciens l’expérience nécessaire. GURU GURU Quatre jeunes japonaises rock’n’roll ?? Yes please!!! Bon, avouons que quand on pense du Japon, les premières choses qui nous viennent à l’esprit sont la haute technologie et la politesse de ses habitants. En ce qui concerne GURU GURU, les quatre filles avaient la banane sur le visage et s’éclatèrent pendant leurs 25 minutes de set. Peut-être un des groupes les plus excitants de cette édition 2009 à Taubertal! Le groupe de Tokyo avait une sacrée énergie à revendre, et leurs mélodies emballèrent la foule grâce à une section rythmique impressionnante et un jeu de guitare incisif. Un excellent concert des ‘poupées japonaises’ qui restera longtemps dans les mémoires ! WERNER KRAUSS Ce groupe bavarois nous donné une belle leçon sur la façon de jouer un bon set et de faire bouger le public. C’est ce qu’on obtient lorsque l’on mixe Bloc Party, New Order rendant toutes les chansons dansantes. Visuellement ils ressemblaient vraiment aux rock stars d’aujourd’hui. Frais, jeunes et très talentueux, les WERNER KRAUSS on entraîné tous les gens présents devant la scène à danser comme s’ils étaient à la soirée de l’année. Que peut-on dire de plus ? Gardez l’œil bien ouvert… rock star en ascension ! Rappelez-vous de ce nom…ils ont de belles chansons… LILY SPARKS New York represents ! 3 filles et 2 garçons jouant un rock’n’roll péchu teinté d’americana. Dotés d’une voix féminine puissante et de musiciens expérimentés, ils firent leur boulot ‘à l’américaine’, très pro, et montrèrent que les femmes des States pètent le feu ! Un très bon concert, mais on en attendait pas moins de la part de NYC. Rock on !! THE WALPAPERS Que faisiez-vous quand vous aviez 16 ans ? Certainement pas en train de jouer sur une énorme scène de festival… Ces ‘gamins’ sont l’incarnation de la pop. THE WALLPAPERS représentent Paris, et ils ont le feu au bout des doigts ! De bonnes mélodies pop et une énergie communicative ne seraient bien sûr pas inattendues de la part de jeunes musiciens, mais quid de cette qualité d’écriture? Et les arrangements, par dessus le marché ? La question