RECHERCHE DE GROUPES
WORLD
3JOUE LIVE!
2CONFIRME LA DATE DE TON CONCERT
1INSCRIS TOI AU FESTIVAL
NEWS
Home  >  Festival  >  News  >  News
MEDIAS RÉCENTS
  • VIDÉO
  • AUDIO
  • PHOTO
6/26/2019 5:30:22 AM

Letizia Liccati

6/25/2019 12:25:28 PM

Modern Pitch







PROCHAINS CONCERTS
Pays

Ville

PROCHAINEMENT SUR SCÈNE
se sont inscrits il y a 18 heures

Delta Divine

Heavy Rock
Belgique
Inscrits hier à 17:44

RaaR

Alternative pop
Belgique
se sont inscrits le 20 juin 2019 à 19:06

Motion Blur

Alternative Funky
Belgique
Prochains dans le monde
se sont inscrits il y a 6 heures

FMB Band

Other...
Allemagne
se sont inscrits il y a 7 heures

BFM Musique

Afro
Congo
NEWS

Live-report Finale Liège // 16 Juin 2018

Une belle soirée s'est déroulée au Reflektor de Liège



C’est avec plaisir que nous retrouvons pour la quatrième année consécutive la superbe salle liégeoise du Reflektor, le soleil est avec nous, et c’est avec Bernard Rosenberg, photographe international de concerts et de tournée, et Martin Moreau, chanteur du groupe Bruxellois Mingawash, mais également batteur du quatuor Lemon Straw, que nous nous enfermons sur le balcon de la salle encore toute neuve de 600 places. Lights out !

La soirée démarre bien Rock avec le trio Amour qui montre qu’il est possible de faire de vrais morceaux sans un seul micro chant sur scène. Dans un esprit rappelant Toska, l’alchimie fonctionne bien, allant de passages ultra dynamiques en moments calmes, le batteur se mettant au clavier. Le barème de la soirée est déjà haut.

Young Theory prend alors le relais, mêlant franco et anglophonie, dans un melting-pot de compos, reprises et un mash-up pas désagréable qu’on pourra sans problème appeler « Hit the Road Jack White ».

On est enfin rentrés dans cette soirée, et Naked Passion prend place sur scène, et dès le premier morceau, on a enfin la sensation d’avoir un vrai ensemble sur scène. Tout le groupe est déjà dans la même dynamique et les quatre musiciens nous emmènent tout de suite dans leur univers (certains disent même qu’ils y ont entendu du Arctic Monkeys !)

Le public du Reflektor découvre alors Yokolele et son univers intimiste. Un ukulele, une voix, et des boucles. Le silence se fait et le public est enchanté par la délicatesse de ce quatrième show de la soirée, mélange de compos et de reprises, mais avec un vrai coup de cœur pour l’originalité du songwriting.

Les flamands de Zenith viennent alors dérouler un set sans faute, avec du bon Rock old school et une voix qui fait frémir toute la salle et fait déjà de cette soirée la plus belle finale liégeoise qu’on ait pu voir ces dernières années.

Les Rats Lutins prennent le relais et enchaînent leurs morceaux avec des fautes techniques assumées dont ils prennent le parti pour échanger avec un public parfaitement entré dans leur délire punk-rock désordonné.

La sublime chanteuse (décidément, c’est leur soirée !) de Bubblebeer vient mettre tout son groupe en valeur, se baladant dans sa gamme vocale avec une aisance déconcertante, bien que sans prendre de risque. Il faut dire que le groupe assure le job et que, ventilation en panne oblige, la température est de plus en plus chaude en ce milieu de soirée !

NightLightCall envahit alors la scène, percus, backtracks, tout y est ! Les cinq musiciens commencent à envoyer, et ça fonctionne. Gros riffs, morceaux efficaces, l’audience et le jury sont conquis !

C’est au tour d’Overrated Noise qui présente un set simple bien que clairement rock/metal, on regrettera une dynamique de scène un peu limitée par rapport à la qualité et au style musical du groupe.

Costumes et instruments traditionnels, Anwynn débarque et nous envoie pleine face un show metal celtique original et préparé comme il se doit pour respecter le lieu comme il se doit. Avec comme pour leurs prédécesseurs un regret concernant la gestion de l’énergie sur scène.

Funk This Ship vient calmer le jeu, amenant un funk assez intéressant, le tout bien drivé par leur excellent bassiste.

Et on en reprend une couche avec Shackled Heart qui nous apporte, dans un esprit metal un peu différent des groupes précédents, des riffs nettement plus rythmiques, avec une mise en place indiscutable !

One Hour ferme la soirée et nous donne une dernière belle claque sur cette finale liégeoise qui nous aura emmené de surprise en surprise. Du metal classique, mais toujours aussi efficace.

Il est donc déjà l’heure de la remise des prix, mais la conclusion de la soirée est déjà là : Une belle finale avec un beau niveau, et les chanteuses mises à l’honneur !

C’est donc Funk This Ship qui repart avec le prix du meilleur bassiste, le guitariste jardin de Shackled Heart remporte le prix du meilleur guitariste, Yokolele embarque le prix des meilleurs arrangements et Naked Passion le prix du meilleur batteur.

Le lauréat de la soirée est enfin annoncé et c’est NightLightCall qui aura la chance de jouer son set sur la finale nationale belge à l’Orangerie du Botanique le 30 juin, où un groupe sera sélectionné pour aller jouer sur la finale internationale à Taubertal le deuxième week-end d’aout, et on est impatient de voir ce que ça va donner !

Les liens utiles de cette soirée :

https://brosenberg.blogspot.com

http://mingawash.com

http://www.lemonstraw.be

www.emergenza.net

http://www.reflektor.be